Remplacer une batterie dans un Polaroid type 100

En juillet dernier, j’ai fait l’acquisition d’un modèle exceptionnel de Polaroid 230. Dans sa boîte, neuf, avec sa facture en francs djibouti de 1969.

Si vous ne connaissez pas cette gamme d’appareils à soufflet (Polaroid séries 100, 200, 300…), représentez vous des engins assez massifs qui permettent de faire des photographies instantanées de la taille d’une petite carte postale. Voici la bête, ci-dessous, comparé à un reflex Canon.

View this post on Instagram

Here is my latest finding – a Polaroid Land Camera model 230. With its original box, its manual, and even its 1969 invoice in Francs Djibouti ! This camera uses pack film and produces 10,8×8,3cm pictures. Thus the size of the monster – compared to the EOS camera beside. Pack film has been recently discontinued by its last manufacturer, Fuji. But stocks are still available – including on Amazon. Also other manufacturers are studying new production of pack film. Avon, Île de France, Fance #vintage #camera #Polaroid #LandCamera #PolaroidModel230 #film #packfilm #instantcamera #lomography #staybrokeshootfilm #ishootfilm #filmisnotdead #analogue #collectibles #carbootsale #fleamarket #instagood #picoftheday #photooftheday #chasinglight #justgoshoot #acertainslantoflight #makemoments #toldwithexposure #acolorstory #France #Fontainebleau

A post shared by Laurent (@manondamoon2) on

Un des défis avec ces appareils consiste à remplacer un modèle de batterie qui n’existe plus dans la distribution courante. La Eveready 531/532 était un gros cylindre avec des clips à chaque bout où venaient se ficher les connecteurs de l’appareil. On peut trouver des substituts hors de prix (10€ mini) au doux nom de A19PX/A24PX.

À de nombreuses reprises, j’ai rencontré sur le web des tutoriels qui indiquent comment remplacer cette batterie de 3 ou 4,5 Volts par un support pouvant emporter respectivement 2 ou 3 batteries de type AAA. L’idée est alléchante, les piles se trouvent partout. Mais ces modifications se font au dépens de l’intégrité physique de l’appareil, à grand coup de pinces coupantes et autres pratiques barbares.

Attention, les images ci-dessous peuvent choquer les âmes les plus sensibles.

Je lance donc un grand cri du cœur : STOP ! Ne charcutez plus vos appareils ! Voici une solution, parmi d’autres je n’en doute pas, qui vous permettra de shooter de l’instantané à moindre frais.

L’arsenal requis

Voici la longue liste des éléments dont vous aurez besoin pour substituer cette batterie Eveready 531 ou 532.

Les piles

Vous devez remplacer une batterie de 3 ou 4,5 Volts. Il faut donc 2 ou 3 batteries de 1,5V. Parmi les plus petits formats, il y a les piles-bouton LR44.

Les piles alcalines ont des défauts rédhibitoires en photographie, nous en reparlerons probablement un jour. Mais surtout ici nous avons besoin d’une capacité bien plus importante que ce que les LR44 peuvent emporter, ce qui conduit les gens à utiliser les trop grosses piles AAA.

La solution tient dans les batteries zinc-air PR44, l’équivalent des LR44 alcalines, mais avec jusqu’à 6 fois leur capacité. Seul le voltage est un peu plus bas, à 1,35V. Dans notre cas ce sera négligeable.

Leur prix ? Accrochez-vous bien. Généralement moins d’1€ l’unité, encore moins si vous achetez un stock d’avance : 26cents l’unité pour un pack de 60. Votre banquier vous pardonne déjà.

Les connecteurs

Les petits malins qui auront recherché à quoi ressemble l’Eveready d’origine auront sans doute remarqué que ses clips ressemblent à s’y méprendre à ceux des piles carrées 9V. Ce sont exactement les mêmes.

Ces clips pourront être commandés à 25 centimes chez Selectronic. Attention à prendre un modèle flexible, les connecteurs étant un peu larges dans le Polaroid.

Le support

C’est la partie la plus onéreuse, mais vous pourrez faire jouer votre imagination.

Vous pouvez tenter de maintenir les piles entre elles à l’aide d’un ruban adhésif ou d’un élastique. Ce n’est pas optimal, ça risque de lâcher au mauvais moment, mais c’est jouable et ça coûte 0€.

Si vous préférez un peu de sécurité, il vous faut un support dédié pour les piles. Il en existe sur internet, mais parfois au prix de frais de port prohibitifs. Vous pouvez aussi la jouer bricoleur. Je n’ai pas essayé moi même mais l’idée me plaît !

La solution pour laquelle j’ai opté, c’est d’utiliser l’impression 3D. Il existe des supports, conçus par les internautes, qui peuvent être commandés ou téléchargés si vous disposez d’une imprimante 3D. J’ai conçu moi-même mon support, et j’ai profité d’une autre commande chez Sculpteo pour mutualiser les frais de ports. 6€, c’est plus cher que le scotch, mais plus sécurisant.

Le résultat

Reliez les fils des clips au support, placez vos piles, branchez dans l’appareil. Et voilà !

Le résultat.

View this post on Instagram

STOP MUTILATING POLAROID CAMERAS! I've found numerous tutorials online, describing horrible steps consisting in cutting, scrapping, even soldering in these vintage jewels. Enough! With a simple 9V battery clip, either a custom battery holder like mine or one you can find online, fitting inside the camera, no need to break anything anymore! Voltage is 4,5V in my camera. Some are 3V only. The batteries used are cheap Zinc-Air MR44 batteries, delivering 1.45V. The difference is of 0.15V here. It would be 0.1V in 3V cameras. It's insignificant because old original batteries were alkaline, with a constantly dropping voltage. Price should be around… € 4 max, including batteries. I'll see if I can post a tutorial soon. #vintage #camera #Polaroid #LandCamera #Polaroid100 #Polaroid250 #PolaroidLandCamera #PolaroidModel230 #PolaroidLand230 #PolaroidLand250 #LandCamera340 #LandCamera250 #LandCamera230 #polaroidlandcamera250 #polaroidlandcamera230 #polaroidlandcamera100 #polaroidlandcamera101 #film #packfilm #packfilmcamera #instantcamera #lomography #staybrokeshootfilm #ishootfilm #filmisnotdead #analogue #collectibles #diy #savepackfilm #fujifp100c

A post shared by Laurent (@manondamoon2) on

Si vous vous débrouillez bien, pas besoin de souder, pas besoin de couper, pas besoin de démonter quoi que ce soit ! Et surtout, nul besoin de taillader les entrailles votre appareil.

Amusez-vous bien avec votre Polaroid type 100, et envoyez moi des photos de vos montages et des scans de vos polas !

Auteur : Laurent

Trentenaire, apprenti collectionneur et bidouilleur photographique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.